0%

Slide Slide

La cataracte

Qu’est-ce que la cataracte ?

La cataracte désigne l’opacification, plus ou moins importante, du cristallin.

Qu’est-ce que le cristallin ?

Le cristallin est une lentille située à l’intérieur de l’œil, derrière la pupille. Son rôle est de faire la mise au point loin/près.

Quelle est l’évolution du cristallin ?

Il y a deux moments importants dans le « vie » du cristallin. Vers l’âge de 45 ans, il perd son élasticité et ne peut plus faire la mise au point : c’est la presbytie (tout le monde y passe). Plus tard après 65 ans (en général), le cristallin perd sa transparence : c’est la cataracte.

Quelle est la conséquence de la cataracte ?

C’est une baisse de la vue, non améliorable par les lunettes. Ce dernier point est capital dans la compréhension de la chirurgie de la cataracte et du prémium. Prenons l’exemple de Madame D., qui présente une cataracte au niveau de son œil droit : sa vue, sans lunettes, est de 2/10ème . Avec les meilleures lunettes possibles, elle plafonne à 4/10ème , et ne peut pas monter au-delà.

En quoi consiste la chirurgie de la cataracte ?

Dans le remplacement de la lentille naturelle opaque par une lentille synthétique transparente.

Quel est le but de la chirurgie de la cataracte ?

C’est d’obtenir de nouveau un œil transparent, afin que le patient puisse retrouver, avec ou sans lunettes, sa meilleure vue. Reprenons l’exemple de Madame D. : après opération de la cataracte, elle retrouve, sans lunettes, une vue de 2/10ème , comme avant l’opération. MAIS, avec lunettes, elle monte à (par exemple) 9/10èmes ; alors qu’avant l’opération, même avec les meilleures lunettes, elle plafonnait à 4/10ème .

On comprend ainsi, que le but de la chirurgie de la cataracte n’est pas de supprimer les lunettes, mais de rendre de nouveau l’œil transparent. Par la suite, les lunettes se chargeront d’améliorer la vue jusqu’à 9 ou 10/10ème (cette limite est atteinte uniquement dans le cas d’un œil dépourvu de toute autre pathologie, notamment ayant une macula saine).

Peut-on vouloir un second but ?

Oui, c’est celui de diminuer (ou de supprimer) la dépendance aux lunettes.

Résultats pratiques des chirurgies de la cataracte ?

Oui, c’est celui de diminuer (ou de supprimer) la dépendance aux lunettes.

Cristallins artificiels sphériques de puissances extrêmes :

Ils permettent de corriger des fortes myopies ou des fortes hypermétropies. Leur choix est délicat et dépend de l’expérience du chirurgien, car dans ces extrêmes, les formules de calcul sont moins précises. Ils permettent l’autonomie pour la vue de loin, mais demandent des lunettes pour la vue de près.

Cristallins artificiels « toriques » monofocaux (qui corrigent l’astigmatisme) :

Ils permettent souvent de ne plus porter des lunettes pour voir au loin, ce qui, dans les cas des astigmatismes forts, est un soulagement et un confort appréciable.

Il faudra utiliser des lunettes simples pour la vision de près.

Ils nécessitent parfois une 2ème intervention (soit pour réaligner le cristallin, soit pour pratiquer du laser).

Cristallins artificiels multifocaux « sphériques » (qui ne corrigent pas l’astigmatisme, mais qui corrigent la presbytie) :

Ils permettent de vivre, le plus souvent, sans lunettes (parfois, nécessité d’utiliser des lunettes « loupes » de faible puissance pour les très petits caractères, ou pour enfiler une aiguille).

Cristallins artificiels multifocaux « toriques » (corrigent la presbytie et l’astigmatisme) :

Leur prix prohibitif et leurs résultats inconstants font que nous les utilisons que rarement.
null

Prenez RDV en 1 clic !

Les Centres Helios vous permettent de choisir le médecin spécialiste dont vous avez besoin et de sélectionner le motif et le lieu de votre RDV directement en ligne.